Un ministre «aux abonnés absents»
par Muriel Frat
Le Figaro - 15 janvier 2003


Les associations Agir pour l'environnement et Priartem s'en prennent vivement au gouvernement, accusé de faire la sourde oreille à leurs inquiétudes. Une indifférence d'autant plus «incompréhensible» que l'actuel ministre de la Santé, Jean-François Mattei, a participé, lorsqu'il était dans l'opposition, à l'élaboration d'une proposition de loi sur les antennes relais. «Jean-François Mattei est aux abonnés absents. Depuis qu'il a été nommé, en mai, nous lui avons adressé plusieurs courriers sans jamais recevoir la moindre réponse, déplore Jeanine Le Calvez, présidente de Priartem. Pire : dans les lettres qu'il a envoyées à un certain nombre de maires et de députés, on note de sa part une inflexion sensible. Il donne même une information erronée, indiquant que la recommandation européenne, sur laquelle se fonde la réglementation française, a été votée par le parlement européen. Ce qui est faux.» L'Agence française de sécurité sanitaire des éléments (AFSSE) ne trouve pas non plus grâce à leurs yeux : «L'AFSSE a demandé au professeur Zmirou, aidé de M. Veyret, directeur de recherche au CNRS, d'évaluer le rapport rédigé par... le professeur Zmirou avec l'aide de M. Veyret.»

 

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre